Récupération du Nickel

Récupération du Nickel

Seplite® LSC495 Résines bis-picolylamine pour la récupération du nickel à partir des ressources de latérite-nickel

Le nickel, un élément métallique blanc argenté, dur, ductile et ferromagnétique, hautement poli et résistant à la corrosion. Le nickel est un élément favorable au fer, de sorte que les minéraux à base de nickel sont principalement du minerai de nickel de latérite.

Le nickel est souvent utilisé pour la galvanoplastie en raison de sa bonne résistance à la corrosion. Ces dernières années, le sulfate de nickel a été utilisé comme matériau d’électrode positive ternaire et a reçu beaucoup d’attention.

Poussée par la forte demande de véhicules électriques, la demande de nickel augmente d’année en année. La méthode traditionnelle de récupération du Ni est l’extraction par solvant. Un prétraitement par précipitation de Fe3 + est nécessaire avant l’extraction. Pendant la précipitation, environ 10% de nickel entreraient dans les résidus et seraient très difficiles à récupérer. Par contre, la saponification de l’agent d’extraction consommera du NaOH.

Sunresin a développé une résine chélatante sélective spéciale pour extraire le nickel directement de la ressource latérite-nickel.

Seplite® LSC495, du groupe Bis-picolylamine, est spécialement développé pour extraire directement le nickel des eaux de lixiviation acides de la latérite.

Nos avantages technologiques
  • Pour utilisation dans des liqueurs acides fortes (0-2), pas besoin d’ajuster le pH
  • Pour utilisation dans des liqueurs à haute teneur en Fe (comme 20,000 ppm, etc.), pas besoin de précipiter le Fe3+
  • Capacité de charge élevée en nickel sous PH 0-1
  • Moins de pertes de nickel dans l’ensemble du processus
  • Système beaucoup plus petit conduisant à beaucoup moins d’effluents, de coûts de régénération et d’équipement CAPEX

La résine SEPLITE® LSC495 bis-picolylamine a une sélectivité élevée vis-à-vis du Ni et n’est pas affectée par le Fe en solution. Par conséquent, aucun prétraitement du fer n’est nécessaire, ce qui diminue considérablement la perte de Ni. Pour régénérer le LSC495,  l’acide sulfurique est utilisé et la non-saponification du procédé diminue donc l’OPEX global.

Le rendement des résines en Ni est supérieur à 98%, ce qui diminue considérablement la perte globale de Nickel.

Selon les conditions du site, différentes résines chélatantes peuvent être utilisées dans ces applications.

Seplite® Groupe fonctionel Applicaiton Equivalent
LSC495 Bis-picolylamine Récupération de Nickel & Cobalt à partir de solutions d’acides forts (pH <2) Dow M 4195
LSC710 Acide iminodiacétique Récupération Nickel & Cobalt pour liqueur avec pH supérieur à 4 Purolite S 930,LanxessTP 207
LSC773 Acide Iminodiacétique modifié Récupération du nickel et du cobalt avec pH supérieur à 3 None
LSC724 Thiourée Élimination du mercure de haute précision Lanxess TP 214
LSC790 D2EHPA imprégné Récupération du zinc à partir de la concentration de cobalt Lanxess VP OC 1026
LSC772 Cyanex 272 imprégné Élimination du cobalt des solutions de sulfate de nickel Lanxess TP 272

Apart les résines chélatantes, Sunresin fournit également des packages de solutions comprenant la conception de processus, les équipements ainsi que l’exécution pilote.

Avec la même capacité, le système SMB (Simulated Moving Bed) de Sunresin peut réduire considérablement la quantité totale de résines chargées, ce qui diminue le CAPEX.

Vous souhaitez obtenir des renseignements